Luxe et Excellence > Actualités > Détails de l'actualité

Chapal revisite un modèle de 1914

Le

La maison Chapal décline son modèle historique dans un bleu lumineux et profond, une pièce qui s’accorde
aux tendances explosives de la rentrée.
En 1916, pour participer à l’effort de guerre, Chapal fabrique des berceaux d’affût pour canon de 75 dans son usine de Montreuil, mais également des vestes et combinaisons pour les aviateurs, réalisées dans sa manufacture à Crocq. Elle imagine alors la célèbre Veste 1914, qui sera portée, entre autres, par Georges Guynemer, le légendaire pilote de l’Escadrille des Cigognes.

 

Cet automne, Chapal remet au gout du jour ce modèle iconique.
Toujours à la recherche d’originalité dans la réinterprétation des classiques, Jean-François Bardinon en donne aujourd’hui une nouvelle version plus audacieuse. Fabriquée initialement en cuir brun ou noir, il opte cette saison pour un bleu intense et lumineux. Couleur qui, au fil du temps, prend une douce patine accentuant le charme et le caractère emblématique des cuirs naturels de la maison.

 

Cette teinte ‘bleue’, qui évoque subtilement les uniformes des soldats français, la coupe structurée et les détails toujours plus raffinés, sont autant de signes distinctifs de l’allure Chapal. Le styliste se concentre sur la pureté des lignes et l’harmonie des volumes : col amovible imposant en mouton doré aux reflets irisés, grandes poches plaquées sur les hanches et fine ceinture souple à anneaux en laiton qui marque la taille et dessine la silhouette.

Les quatre boutons en corne naturelle signent la note classique et intemporelle de ce modèle et contrastent avec la surface imposante de la peau.

La Veste 1914 se distingue aussi par ses larges rabats de col qui offrent une barrière incomparable contre les courants d’air, en auto ou à moto. Elle fut même récemment testée par Sylvain Tesson, sur le lac Baïkal en
version doublée de mouton, pour affronter le froid de Sibérie.
La maison poursuit sa quête de l’excellence. Reste à rêver d’aventures et de moments d’exception

 

http://www.chapal.fr/

Revenir